Publications
Communiqués
REPRÉSENTER
MOBILISER
SOUTENIR

L'agriculture participe à la vitalité de l'économie locale - 87 nouvelles entreprises agricoles dans 6 MRC

L’agriculture est un secteur économique en expansion dans notre région. En 2016-2017, le démarrage de 87 nouvelles entreprises agricoles dans les MRC Roussillon, Haut-Saint-Laurent, Vaudreuil-Soulanges, Haut-Richelieu, Jardins-de-Napierville et Beauharnois-Salaberry, témoigne de cette vitalité. Ces fermes exploitent des productions à la fois variées et innovantes. En Montérégie, l’agriculture génère une PIB régional de 1,12 G$ et  15 300 emplois sont directement liés à ce secteur d’activité économique.

 

Territoires de MRC

#

Productions

Beauharnois-Salaberry : Sainte-Martine (2), Saint-Urbain-Premier, Saint-Louis-de-Gonzague.

4

Grains, grains bio, canards.

Haut-Saint-Laurent : Elgin (2), Godmanchester (2), Havelock (3) Hinchinbrooke (3), Ormstown (4), Saint-Anicet, Saint-Chrysostome (7), Sainte-Barbe.

23

Acéricole, agneaux-moutons, bois, bovins, culture, grains,  cultures maraichères, cultures maraichères bio, foin, grains bio, volailles, petits fruits, bleuets, porcs bio, sangliers.

Vaudreuil-Soulanges : Hudson, Les Cèdres, Pointe-Fortune, Rigaud (2), Notre-Dame-de l'Ile-Perrot, Saint-Clet, Sainte-Justine-de-Newton, Sainte-Marthe, Saint-Lazare (3), Saint- Polycarpe, Saint-Télesphore, Vaudreuil-Dorion (2).

16

Acéricole, agneaux, alpagas, apiculture, bois, bovins, cultures maraichères, f&l transformation, foin, grains, œufs, porcs, serres, serres bio, volailles.

Haut-Richelieu : Henryville, Lacolle, Saint-Alexandre (2), Saint-Blaise-sur-Richelieu (3), Saint-Jean-sur-Richelieu (5).

12

Grains, cultures maraichères bio, cultures maraichères, œufs, alpagas, foin.

Jardins-de-Napierville : Hemmingford (7), Mercier (2), Saint-Bernard-de-Lacolle (3), Sainte-Clotilde, Saint-Édouard, Saint-Jacques-le-Mineur (3), Saint-Michel (5), Saint-Patrice-de-Sherrington (2), Saint-Philippe, Saint-Rémi (2).

27

Agneaux-moutons, bovins, cailles, chevaux, grains, œufs, cultures maraichères, foin, horticulture, pommes, pommes de terre, serres, volailles.

Roussillon : Saint-Isidore, Mercier (2), Saint-Philippe (2).

5

Cultures maraichères, acéricole, chevaux, foin, grains.

 

« Ces chiffres me réjouissent puisqu’ils démontrent l’importance de l’agriculture pour le développement économique de nos communautés. Ces 87 nouvelles entreprises sont des moteurs puisqu’elles créent de la richesse, particulièrement en milieu rural. Les familles agricoles achètent, investissent et emploient de la main-d’œuvre localement. Il est essentiel de reconnaître, valoriser et surtout de soutenir le développement de notre agriculture, » a précisé Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

Portrait économique du secteur agricole en Montérégie

Lors de sa dernière assemblée générale annuelle, la fédération régionale a d’ailleurs lancé une vidéo informative qui trace le portrait détaillé du secteur agricole en Montérégie. En plus de préciser les conditions gagnantes à déployer pour assurer le développement de l’agriculture, cet outil de sensibilisation et d’information vise à rejoindre les décideurs publics et toutes les personnes sensibles aux enjeux. https://youtu.be/VwBZsCBdI70


La Fédération de l’UPA de la Montérégie

Rappelons que la Fédération de l’UPA de la Montérégie compte 42 administrateurs et regroupe  15 syndicats locaux et 25 syndicats spécialisés. Les 6 880 fermes de sa région génèrent à elles seules 30 % du produit intérieur brut agricole québécois et 25 % des emplois agricoles au Québec. Par son leadership, la fédération contribue activement à la pérennité de l’agriculture et à la prospérité de tous les producteurs et productrices agricoles de son territoire dans un contexte de développement durable. Par ces partenariats, la Fédération contribue à l’essor économique et social des communautés. Ensemble, nous avons LE POUVOIR DE NOURRIR LE POUVOIR DE GRANDIR et le pouvoir de vivre de l’agriculture en MONTÉRÉGIE.


Pièces jointes

Communiqué