Publications
Communiqués
REPRÉSENTER
MOBILISER
SOUTENIR

Le projet collectif agricole de la rivière Pot-au-Beurre va de l’avant

BAIE LAVALLIÈRE PHASE II : LE PROJET COLLECTIF AGRICOLE DE LA RIVIÈRE POT-AU-BEURRE VA DE L’AVANT

 

La Fédération de l’UPA de la Montérégie est fière d’annoncer que son projet collectif agricole de la rivière Pot-au-Beurre se concrétise enfin grâce à une aide financière de 140 000 $ sur deux ans du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) en vertu du sous-volet 3.2 du programme Prime-Vert 2013-2018. Ce projet collectif agricole permettra aux agriculteurs du bassin versant de la rivière Pot-au-Beurre d’adopter des pratiques agroenvironnementales durables afin d’améliorer la qualité de l’eau et de favoriser la cohabitation des usages agricoles et fauniques.

 

Ce projet collectif agricole fait suite à la phase I réalisée en 2015-2016 par la fédération qui a permis de dresser un portrait agroenvironnemental du bassin versant et de confirmer l’engagement de la vaste majorité des producteurs du territoire. « La problématique d’écoulement de l’eau et la fragilité des berges dans la baie Lavallière préoccupent depuis plus de 15 ans les producteurs agricoles de la région », a mentionné Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie. « De concert avec plusieurs partenaires du milieu, la fédération a réussi à mobiliser 78 % des agriculteurs concernés, une première dans le genre pour une initiative agroenvironnementale. »

 

Des approches individuelles et collectives seront mises en place et ce, en étroite collaboration avec les clubs-conseils présents sur le territoire ainsi qu'avec les intervenants du milieu agricole, municipal et environnemental. La fédération jouera un rôle de catalyseur pour encourager les agriculteurs à adopter des pratiques permettant d’améliorer la couverture et le travail réduit du sol, la gestion des fertilisants, la qualité des bandes riveraines, tout en réduisant les risques associés aux pesticides. La coordination de la phase II du projet sera assurée par Yasmina Larbi-Youcef, agronome et agente en agroenvironnement à la Fédération de l’UPA de la Montérégie. Pour plus de détails sur le projet, les agriculteurs peuvent joindre Mme Larbi-Youcef par téléphone au 450 774-9154, poste 5270, ou par courriel à ylarbiyoucef@upa.qc.ca, ou encore consulter la page Internet du projet à l’adresse http://www.upamonteregie.ca/index.php?page=Publication&ProduitsID=634.

 

Par ailleurs, la fédération désire remercier les partenaires suivants qui ont permis à ce projet d’aller de l’avant : Syndicat de l’UPA de Richelieu-Yamaska, MRC Pierre-De Saurel, les municipalités de Sainte-Anne-de-Sorel, de Sorel-Tracy, de Saint-Ours, de Sainte-Victoire-de-Sorel, de Saint-Aimé, de Yamaska, de Saint-Robert ainsi que de Saint-Louis, OBV Yamaska, Club-conseil Les Patriotes, Club agroenvironnemental La Vallière, Cégep de Sorel-Tracy, SABL, Groupe Proconseils, Agrinove, Coop Comax, Logiag, MAPAQ Montérégie-Est, MDDELCC direction Estrie-Montérégie, MFFP et Sylvain Rochon, député de Richelieu et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie et de ressources naturelles.


Pièces jointes

Communiqué