Publications
Communiqués
REPRÉSENTER
MOBILISER
SOUTENIR

Près de 400 agriculteurs de la Montérégie manifestent à la frontière américaine

Près de 400 producteurs agricoles de la Montérégie ont manifesté aujourd’hui au poste frontalier de Saint-Armand afin de s’opposer à l’importation de concentrés protéiques des

 États-Unis. Les producteurs demandent au gouvernement de poser des gestes concrets dans les plus brefs délais pour faire cesser l’entrée de ce produit conçu pour contourner les tarifs et la réglementation sur la composition des fromages.

« Les États-Unis exportent vers le Canada des ingrédients laitiers sans limite ni tarif, explique Yvon Boucher, président des Producteurs de lait de Montérégie-Est. Le gouvernement canadien met à mal sa propre production laitière en permettant cette situation, qui perdure depuis 1999. Nous demandons donc au gouvernement qui sera élu le 19 octobre de s’engager à corriger cette situation dans les 100 premiers jours de leur mandat. » Rappelons que ces sous-produits laitiers ne répondent pas aux normes canadiennes.

De plus en plus, le lait d’ici est remplacé dans la fabrication de produits laitiers canadiens par des concentrés de protéines laitières et autres ingrédients laitiers importés. Ces sous-produits du lait proviennent surtout des États-Unis qui subventionnent leurs producteurs de lait et leurs exportations. Ils entrent sans tarifs et sans limites en raison d’un mauvais classement tarifaire. Ceci leur permet d’échapper aux limites d’importations sous contingents et aux tarifs hors contingents qui devraient s’appliquer en vertu des accords commerciaux.

À l’heure actuelle, la Montérégie compte 1 606 fermes sous gestion de l’offre dont les revenus totaux atteignaient 897 M$ en 2014, selon les données du MAPAQ.


Pièces jointes

Communiqué